Pays Baltes

Accueil > Politique > Valdis Zatlers, un chirurgien est nouveau président de la Lettonie

Valdis Zatlers, un chirurgien est nouveau président de la Lettonie

Elu le 31 mai par le parlement, le nouveau chef de l’Etat prend les rênes du pouvoir dans une atmosphère de scandale, ayant reconnu avoir reçu des pots-de-vin de ses patients. Par ailleurs, M. Zatlers a été condamné cette semaine à payer une amende de 250 lats (355 euros) par le fisc letton pour avoir mal rempli sa déclaration d’impôts.

Le chirurgien Valdis Zatlers, 52 ans, a prêté serment dimanche. Il a devenu le nouveau président letton succèdant à la très populaire Vaira Vike-Freiberga qui quitte son poste à l’issue de deux mandats.

Il aura la tâche difficile de remplacer Vaira Vike-Freiberga, qui après huit ans à la tête du pays jouit d’une grande notoriété à l’étranger et dans son pays qu’elle a ancré dans l’Union européenne et dans l’Otan en 2004.

Né le 22 mars 1955, Valdis Zatlers a suivi ses études de médecine à Riga et à l’Université de Yale aux Etats-Unis.
Après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl en 1986, M. Zatlers a travaillé comme médecin militaire dans la zone contaminée.
De 1988 à 1989, il a été membre de la direction du Front populaire letton, prônant l’indépendance de son pays occupé pendant 50 ans par l’URSS. Mais après la chute du communisme, il a préféré se concentrer sur sa carrière médicale.

Membre de plusieurs associations médicales, il dirigeait jusqu’à présent l’hôpital national de traumatologie et d’orthopédie à Riga.
Présenté à la présidentielle par la coalition de centre-droit du Premier ministre Aigars Kalvitis, M. Zatlers est considéré par ses pairs comme un bon professionnel.

"A la tête de l’hôpital de traumatologie et d’orthopédie, il a fait ses preuves de grand organisateur, de bon chef et de gestionnaire. Il a toujours été correct à l’égard de ses patients et collègues", a déclaré le président de l’Union des médecins de Lettonie, Peteris Apinis.

Cependant, son image s’est sérieusement ternie quand il a reconnu récemment avoir, au cours de sa carrière de médecin, empoché de très nombreuses enveloppes en liquide de ses patients.

Ses supporteurs ont toutefois souligné que la législation restait vague sur "les cadeaux", ce qui n’a pas convaincu le bureau anti-corruption letton qui étudie toujours son dossier.

La pratique des cadeaux offerts aux médecins, héritée du communisme, est encore assez répandue dans les pays post-communistes de l’UE.

L’aveu de M. Zatlers lui a néanmoins valu une amende de 250 lats (355 euros), infligée la semaine dernière par le fisc pour avoir mal rempli sa déclaration d’impôts.

Le nouveau président a déclaré dimanche qu’il oeuvrerait à "l’unification" de la société en Lettonie où un tiers des 2,3 millions d’habitants sont des russophones, descendants des colons établis sous le communisme dans cette ancienne république soviétique devenue en 2004 membre de l’Otan et de l’Union européenne.

Des conditions très strictes, notamment linguistiques, imposées par les autorités à cette minorité pour obtenir la citoyenneté lettone restent toujours une source de tensions. Les tensions entre les Russes et les Lettons de souche persistent, un grand nombre de russophones ne bénéficiant toujours pas de la citoyenneté lettonne.

"Médecin, je rencontre chaque année plusieurs milliers de patients. J’ai un contact direct avec des gens de toutes les couches sociales, riches comme démunis", a expliqué M. Zatlers. En se présentant à la présidentielle, M. Zatlers a déclaré qu’il comptait mettre un terme aux divisions de son pays, héritage de 50 ans d’occupation soviétique de ce pays balte de 2,3 millions d’habitants dont un tiers est russophone.

"Les patients me parlent non seulement de leur douleur mais aussi de leurs maux de tous les jours. Souvent, ils donnent leur opinion sur les événements politiques. Je me suis suffisamment imprégné de ce genre d’informations pour pouvoir traiter raisonnablement et avec respect les intérêts de chaque groupe de citoyens, et surtout pour les écouter", a-t-il ajouté.

M. Zatlers est marié et père de trois enfants. Selon son curriculum vitae officiel, ses passe-temps favoris sont le théâtre, la cuisine et les fleurs.
Le nouveau président letton prêtera serment dimanche à midi (09h00 GMT).

© dimanche 8 juillet 2007
par Patrick S.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.