Pays Baltes

Accueil > Soci > Le Premier Pape polonais de l’histoire de l’Eglise, Karol Wojtyla, est (...)

Le Premier Pape polonais de l’histoire de l’Eglise, Karol Wojtyla, est mort

Les Lituaniens, en grande majorité catholiques, ont afflué vers les églises après l’annonce officielle de la mort du pape Jean Paul II, venu les voir en 1993 deux ans après le retour de leur indépendance. La Lituanie est à 75% catholique, et sa principale minorité est d’origine polonaise, car ce pays balte redevenu indépendant de l’Union soviétique en 1991 avait été auparavant lié pendant longtemps à la Pologne.

Le Premier Pape slave de l’histoire de l’Eglise, Karol Wojtyla est né à Wadowice, près de Cracovie, le 18 mai 1920. La Lituanie, qui a vu naître les grands parents paternels du pape polonais, était polonaise au XVIe siècle.

Karol Wojtyla est le premier pape polonais, élu à Rome sous le nom de Jean-Paul II. À la fin du XIVe siècle, la Pologne et la Lituanie s’unissent et forment l’un des plus puissants États européens durant 200 ans. À partir du XVIIIe siècle, le pays connaît plusieurs partages, notamment entre la Russie, l’Autriche et la Prusse, et cesse pratiquement d’exister, durant plus d’un siècle, en tant qu’État.

Le Premier Pape slave de l’histoire de l’Eglise, Jean-Paul II restera donc d’abord marqué par la place tenue par ce premier pape slave à l’avant-scène de l’effondrement du système communiste.

Un service spécial a été organisé dans la grande cathédrale de Vilnius où les fidèles ont prié pour le souverain pontife Jean Paul II et se sont souvenus de sa visite en Lituanie : le 4 septembre 1993 le pape se rend pour la première fois en ex-URSS en visitant la Lituanie, la Lettonie et l’Estonie. II a souligné la responsabilité des Lituaniens en Europe.

Dans son discours, le pape Jean-Paul II rappelait que la Lituanie a été le dernier des Pays Baltes à devenir chrétien au moment de la réforme de Luther. Il a souffert pendant les "tragique 50 ans" de la persécution communiste au cours de laquelle ont subi le martyre, évêques, prêtres, religieux et laïcs.

Le pape encourageait les Lituaniens à jouer leur rôle en Europe, et à "contribuer au renouveau spirituel de l’Europe et à la réconciliation entre les peuples". Il encourageait les fidèles à approfondir les enseignements du Concile Vatican II "pour traduire son enseignement dans le concret de la vie ecclésiale et sociale, à partir des familles et des paroisses".

© dimanche 3 avril 2005
par Patrick S.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.