Pays Baltes

Accueil > Economie > La construction d’une centrale nucléaire en Lituanie

La construction d’une centrale nucléaire en Lituanie

Le 5 mars 2006

La Lituanie devrait fermer sa centrale d’Ignalina d’ici 2009, celle-ci fournit jusqu’à 80% de l’électricité du pays. Grâce à cette centrale, la Lituanie exporte 30% de l’électricité qu’elle produit vers l’Estonie, la Lettonie.
En revanche, toute l’énergie thermique classique produite l’est au fuel ou au gaz, actuellement importés de Russie.

Les Premiers ministres d’Estonie, de Lettonie et de Lituanie ont donné leur feu vert à la construction d’une centrale nucléaire en Lituanie, selon une information parvenue à Riga depuis la capitale lituanienne, Vilnius.

Dans un communiqué conjoint issu de leurs entretiens à Trakai ( Lituanie), les trois Premiers ministres ont tous déclaré être favorables à la construction d’une nouvelle centrale nucléaire en Lituanie. Les Premiers ministres d’Estonie, de Lettonie et de Lituanie espèrent voir installer une centrale nucléaire, de type occidental et d’une puissance de 1 000 mégawatts ; d’un coût estimé de 800 millions de dollars, elle utiliserait les infrastructures existantes et la main d’œuvre locale.

Ces Premiers ministres ont invité les entreprises d’énergie baltes à investir dans ce projet, proposant d’élaborer une stratégie énergétique pour les trois pays. Pourtant, le document ne précise pas le siège et le calendrier de la construction de la centrale. Actuellement, l’industrie lituanienne s’appuie en grande partie sur le fonctionnement de trois centrales électriques : celle de Kaisadoris (thermique), celle d’Elektrenai (hydraulique) et, surtout, celle d’Ignalina.

La Lituanie devrait fermer sa centrale d’Ignalina d’ici 2009, celle-ci fournit jusqu’à 80% de l’électricité du pays. Grâce à cette centrale, la Lituanie exporte 30% de l’électricité qu’elle produit vers l’Estonie, la Lettonie.
En revanche, toute l’énergie thermique classique produite l’est au fuel ou au gaz, actuellement importés de Russie.

La centrale d’Ignalina se trouve à Visaginas dans une zone rurale de l’Est de la Lituanie, à environ 130 kilomètres au Nord-Est de Vilnius et à proximité de la Biélorussie et de la Lettonie. Elle a été construite à partir de 1974, sur décision du gouvernement soviétique. Les deux réacteurs de la centrale nucléaire d’Ignalina entrent en service en mai 1985 et août 1989. Du même type -RBMK- que ceux de la centrale de Tchernobyl (Ukraine), ce sont les réacteurs les plus puissants du monde : ils ont une capacité nominale de 1 500 mégawatts (MW) chacun et la production thermique de la centrale est de 4 800 MW.

Le système électrique lituanien a une puissance installée nominale de 5 926 mégawatts : outre la centrale nucléaire, la Lituanie dispose de plusieurs centrales thermiques (1 800 MW, elles contribuent à 18% de la production électrique actuelle, la plus importante est celle de Kaisadoris), de cogénération (centrales de Vilnius : 384 MW, Kaunas : 190 MW, Mazeikiai : 210 MW et Klaipeda : 11 MW), de centrales hydrauliques (Elektrenai, située entre Vilnius et Kaunas, est la plus importante) et d’une centrale hydroaccumulative (Kruonis : 800 MW).

© lundi 6 mars 2006
par Pays-baltes.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document