Pays Baltes

Accueil > Société > Chômage en Lituanie

Chômage en Lituanie

L’assurance chômage en Lituanie est aujourd’hui en cours d’évolution et le régime n’est pas encore parfaitement fonctionnel. Pour ouvrir des droits à indemnités, le chômeur doit avoir cotisé au régime d’assurance sociale pendant au moins 24 mois au cours des 3 dernières années précédant l’inscription au Centre National pour l’Emploi (CNE).

La loi désigne par le terme "chômeur", toute personne apte au travail et en âge de travailler, qui se trouve sans emploi et qui n’étudie pas à temps plein, inscrite dans une agence locale pour l’emploi.

Pour ouvrir des droits à indemnités, le chômeur doit avoir cotisé au régime d’assurance sociale pendant au moins 24 mois au cours des 3 dernières années précédant l’inscription au Centre National pour l’Emploi (CNE).

Le droit à indemnités est étendu à certaines catégories de personnes n’ayant pas cotisé parce qu’elles s’occupaient de personnes handicapées, qu’elles étaient à l’armée ou emprisonnées, les diplômés d’établissements d’enseignement supérieur ou professionnel, les pères et mères célibataires élevant des enfants de moins de 8 ans. Ces catégories de personne ne sont pas tenues de justifier d’une période d’assurance au régime d’assurance social national.

Les personnes ne justifiant pas de la période d’assurance requise peuvent effectuer des travaux d’utilité publique ou exercer des emplois subventionnés par le Fonds pour l’emploi ou encore suivre un stage de reconversion professionnelle. Dans ce cas, la durée de l’emploi ou du stage doit être de 180 jours civils (ou moins si le nombre de jours manquant est inférieur pour atteindre la durée d’assurance requise) au cours des 12 mois suivant l’inscription au Centre National pour l’Emploi.

Les indemnités de chômage ne peuvent être inférieures au revenu de substitution (135 litas soit 39 €) ni supérieures de plus de deux fois au revenu minimum de subsistance (125 x 2 = 250 litas soit 74 €).

Ces indemnités ne sont payées qu’à compter du 8ème jour suivant l’inscription au CNE. Dans certains cas, les indemnités chômage ne sont versées qu’au bout de 3 mois, notamment lorsque le chômeur a été licencié à sa demande, sur accord entre les deux parties, à l’initiative de l’employeur ou à l’expiration du contrat.

Les indemnités de chômage sont servies chaque mois pendant une durée maximale de 6 mois par an.

Les chômeurs proches de l’âge de la retraite (moins de 5 ans) bénéficient de 2 mois supplémentaires de paiement des indemnités par an. Les personnes à moins de 2 ans de l’âge de la retraite et justifiant d’au moins de 15 ans d’affiliation au régime d’assurance social national bénéficient de mensualités supplémentaires.

Les indemnités seront refusées, suspendues ou réduites de moitié si le chômeur rejette les offres d’emploi correspondant à son profil qui lui sont proposées, refuse de suivre un stage sans raison valable ou de s’enregistrer dans les temps auprès de CNE.

© mercredi 31 août 2005
par Pays-baltes.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document