Parnu

La ville de Pàrnu est située à 129km au sud de Tallinn, à l’embouchure de la rivière Pàrnu. Fondée en 1251, elle dut à sa situation géographique avantageuse d’être longtemps un des grands centres de commerce du Moyen Age. De cette époque lointaine, il subsiste un Hôtel de Ville, une partie des remparts (la « Belle Tour » du XIVe s. et la « Porte de Tallinn » du XVIIe s.), les églises Sainte-Elizabeth et Sainte-Catherine, de style baroque (XVIIIes.), des maisons d’habitation et des entrepôts (XVe-XVIII-ss.).

Pàrnu est aujourd’hui une station balnéaire réputée. La population permanente de la ville est d’environ 50.000 habitants, mais elle atteint 100.000, voire 130.000 personnes en période estivale, avec l’afflux de tous ceux qui viennent s’y reposer des quatre coins de
l’Estonie.

L’eau de la baie de Pàrnu est la plus agréable de la Baltique (jusqu’à +22 °C, durant la saison des bains). Un vaste parc protège la plage de sable fin des vents du nord. En dépit du grand nombre d’estivants, les dimensions de la plage (100m de large pour plusieurs kilomètres de long) permettent à tous ceux qui le désirent de s’isoler. Les maisons de cure et de repos, les villas d’allure variée se succèdent le long de la mer.

Du parc du bord de mer une promenade jusqu’au centre de la ville demande une quinzaine de minutes. C’est là que se trouvent les principaux monuments historiques, les établissements culturels, notamment le Musée d’histoire régionale, le Théâtre dramatique L.Koidula. Un monument à Lidia Koidula (1843-1886), la grande poétesse estonienne, se dresse sur la place qui porte son nom. Un musée commémoratif a été aménagé dans la maisonnette en bois où la poétesse passa sa jeunesse.

Parnu est le port d’attache de la flotte de pêche d’Estonie.


« (Article précédent)
(Article suivant) »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2017: Pays baltes