Pays baltes : Estonie - Lettonie - Lituanie

GUIDE DES PAYS BALTES
Actualités
Adresses utiles
Agences de voyages
Boutiques
Cartes
Cies aériennes
Économie
Livres
Téléphoner
Formalités
Voyage

ARTS ET TRADITIONS
Ambre balte
Art et traditions
Pêche
Gastronomie
Langues
Personnalités
BOUTIQUE FRANCE-CEI-PAYS BALTES
Apprenez le lituanien !

Simple, amusant et multimédia ! Si vous n’avez pas le temps d’apprendre une langue de manière professionnelle, mais que vous souhaitez acquérir tout de suite les rudiments de la langue, ce Cd-Rom est pour vous... Cliquez ici !

NEWSLETTER
Votre adresse Email:
Votre nom:
Inscription
Désinscription

 

Accueil Annonces Boutiques Club Emploi Espace Pro Forum Livres Voyage
ESTONIE
ESTONIE
LETTONIE
LETTONIE
LITUANIE
LITUANIE

Actualités

Culture

Diplomatie

Économie

Livres

Politique

Société

Economie





IMPRIMER
IMPRIMER


 

Le milliardaire George Soros critique l’action de l’UE en Lettonie

Le financier multimilliardaire américain George Soros, qui a bâti sa fortune sur la spéculation sur le marché des changes, critique l’action de l’Union européenne en Lettonie, appelant l’Europe à faire plus pour le pays ravagé par la récession.

"La pression exercée sur eux pour réduire les dépenses publiques alors que le problème vient du secteur privé est une mauvaise politique qui devrait être évitée", a déclaré le financier d’origine juive hongroise dans un long entretien à la radio publique suédoise.

"Je pense que les pays de l’UE sont en mesure et devraient aider la Lettonie plus qu’ils ne le font actuellement", a ajouté M. Soros, qui a assuré ne pas avoir de position financière dans les pays baltes.

L’économie lettone, jusque là en plein boom s’est effondrée depuis l’an dernier et devrait subir une récession de 18% cette année, la pire de l’UE. L’Union européenne contribue à hauteur de 3,1 milliards d’euros à un prêt de 7,5 milliards d’un groupe de prêteurs internationaux, dirigé par le Fonds monétaire international (FMI), qui a récemment fait pression sur la Lettonie pour respecter ses engagements initiaux de réduction des dépenses publiques.

Le gouvernement letton, qui refuse de dévaluer sa monnaie, n’est pour l’instant parvenu qu’à réduire son budget de 325 millions de lats (462 millions d’euros), contre les 500 millions prévus par le prêt international. Selon George Soros, l’Union européenne devrait se montrer plus généreuse pour faciliter la relance économique, soulignant les efforts déjà réalisé par les Lettons pour garantir la marche de cet Etat membre vers l’adoption de l’euro. Le FMI se montre plus "compréhensif", selon lui.

Des prêts européens plus généreux "aideraient l’activité économique à survivre en Lettonie. Cela peut être fait et j’ignore pourquoi ils ne le font pas", a dit le très influent milliardaire. George Soros est connu pour avoir été l’artisan de "coups" spéculatifs spectaculaires, comme celui contre la livre sterling en 1992, qui en ont fait un des hommes les plus riches de la planète. Il verse une importante part des ses revenus à des oeuvres philanthropiques.

lundi 12 octobre 2009

© Pays-baltes.com, tous droits de reproduction et de diffusion réservés.


 

Dans la même rubrique :


Articles récents :

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 770

Pour en savoir plus,
visitez la librairie

SLAVIKA!


 


Pour envoyer un E-mail, cliquez ici svp !